+32 478 52 09 71 jef@bzzz.be
Ecoloath

Quand on a la chance d’être prof dans une Haute Ecole en section publicité, un événement comme les élections communale est du pain béni. Cela nous donne une manne inépuisable de contre-exemples à montrer à nos étudiants. Vous allez me dire : « ouais, bon, c’est pas des pros, ils font avec ce qu’ils ont sous la main… », OK. Leur effort est louable, mais j’espère juste qu’ils ne vont pas gérer nos communes dans le même esprit…

Permettez-moi donc une petite sélection de ce que j’ai pu apercevoir cette semaine… Les principales idéologies politiques sont représentées par souci de neutralité ;-)… Et je crains que ce ne soit que le début…

Peace, love et déjeuner sur l’herbe

ecoloath

Laissez-moi deviner… L’idée était probablement : « Eh, les gars ! Si on prenait chacun un objet représentant un thème communal et qu’on en faisait une photo sympa dans la pelouse ? ». Et nous voila avec un ballon de foot pour le sport, une guitare pour la culture, un cartable pour l’éducation, un tandem, des vélos (pliants bien sur !) et ainsi de suite. Ah oui, et une femme enceinte, c’est cool ça, une femme enceinte, non ?

Résultat : une photo à la croisée des chemins entre « La petite maison dans la prairie », une communauté hippie des 70′ et le « Déjeuner sur l’herbe » de Manet. Tout les clichés qu’utilisent les détracteurs de ce parti athois sont réunis dans une seule affiche ! Une fois de plus, ils vont être facile à ridiculiser…

Pour bien faire campagne, il faut…

Une brave dame avec des talents de comédienne burlesques imparables, un scénariste surdoué et une voix off très convaincante (à la fin…), nous proposent cette petite vidéo. Attention, ce n’est que l’épisode 1… Vivement la suite !

Résultat : ses talents d’organisation et de logistique nous prouve toute son aptitude à diriger une commune telle que Mons ! On lui confie sans hésiter le budget communal ? La sécurité ? Porte-parole de la ville ? Non, je sais : l’écologie ! Comme ça on va balancer des seaux de colle dans tout les jardins de la ville… claaaasse !

Heureusement, Photoshop est là…

Le plus difficile quand on constitue une liste électorale, c’est de réunir tout le monde sur la photo de groupe. Y’a toujours un zouave qui ne sais pas être là pour une très bonne raison. Mais bon, ça le fait pas parce que les gens vont penser qu’on ne sait même pas se réunir pour une photo alors qu’on prétend savoir gérer une ville pendant 6 ans…

Heureusement, Photoshop est là ! Mais à quoi sert une raquette de ping-pong si on ne sait pas jouer au ping-pong ? Hmmm ? Un groupe politique de Marchin en fait déjà les frais mais mon petit doigt me dit qu’ils ne seront pas seuls…

marchin_affiche

Le lip-dub, c’est déjà ringard

OK, à Woluwé, on y met les moyens, et puis c’est pas n’importe qui en tête de liste… Mais quand même, il y a déjà quelques années, quand un lip-dub était mal fait, c’était pathétique mais ici, avec quelques années de retard…

Pour leur défense…

Je ne leur jette pas la pierre, ces braves gens se décarcassent pour nous et l’exemple avait été montré en 2011 par notre ministre de la culture (j’ai bien écrit CULTURE, j’vous jure, m’sieur le juge !) et son célèbre nounours. Ses voeux officiels avait pris cette… euh… forme :

Au moins, grâce à eux, les élections seront un peu plus drôles.

Si vous trouvez des perles pour compléter cette petite collection, je les publie avec plaisir !

Jef